Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Mayotte est un établissement public local autonome géré par un Conseil d’Administration représentant les collectivités et établissements publics affiliés.
Sont obligatoirement affiliés au Centre de Gestion, les collectivités territoriales et établissements publics dont l’effectif est inférieur à 350 agents fonctionnaires, titulaires et stagiaires à temps complet. Les autres collectivités et établissements publics peuvent s’affilier volontairement au Centre de Gestion de leur département.
A Mayotte, près de (24) collectivités et établissements publics sont affiliés, ce qui représente plus de (6298) agents titulaires, stagiaires et contractuels.

Le Centre de Gestion est financé par une cotisation obligatoire levée auprès des affiliés, fixée à 0,8% de la totalité des salaires soumis à cotisation de la sécurité sociale.
L’établissement facture également ses services, à des prix très modestes. Il est doté d’un budget de 1,6 million d’euros.

En principe, les collectivités les plus importantes assurent elles-mêmes les missions dévolues par la loi. Elles peuvent toutefois choisir de recourir au Centre de Gestion pour certaines d’entre elles. En outre, certaines missions obligatoires assurées par les CDG concernent l’ensemble des collectivités. Les CDG peuvent également développer des compétences facultatives.
Inscrit dans une démarche de modernisation du service public, le CDG 976 met à la disposition de toutes les collectivités des experts dans de nombreux domaines comme la gestion des ressources humaines, les politiques publiques, la médecine du travail, la prévention des risques professionnels…

Le mot du Président du CDG 976

Le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de Mayotte fête cette année son 14ème anniversaire. Le Conseil d’administration que j’ai l’honneur de présider a donc décidé de lancer le site Internet afin de renforcer sa communication institutionnelle. Les missions qu’exerce l’établissement public au service des collectivités territoriales ont permis de changer le statut et le destin des agents territoriaux.

Depuis treize ans, l’administration mahoraise a connu une transformation accélérée, la consolidation d’un service public de qualité n’y est pas étrangère. Les efforts conjugués des institutions fondamentales de la Fonction Publique Territoriale, le Centre de Gestion et la délégation régionale du CNFPT y contribuent. Le travail du CDG 976, qui a organisé une centaine de concours et d’examens professionnels pour les intégrations des agents locaux au sein de la fonction publique de droit commun, a été remarquable dans l’accompagnement aux nouvelles compétences du jeune département.

Sept ans après la départementalisation, effective en 2011, le CDG participe aux discussions syndicales relatives aux régimes indemnitaires et aux avantages sociaux, vus comme des outils de management. L’établissement administratif travaille à la structuration de la fonction publique sur des thèmes particuliers (situation comparée des hommes et des femmes, rémunérations et pensions, emploi des personnes en situation de handicap, application des dispositions relatives au travail à temps partiel). Le CDG met également tout en oeuvre pour accompagner ses affiliés dans leur transformation numérique et le déploiement du télétravail.

Outre de démocratiser sa communication institutionnelle, le site Internet du CDG illustre parfaitement les principales étapes du processus d’évolution institutionnelle de l’île et donne une vision d’ensemble de la réalité de la fonction publique territoriale de Mayotte.
Juillet 2018