Le Centre de Gestion de Mayotte est créé le 31 décembre 2004 par le décret 2004-1526.
– Du SMGP au CDG 976 (de 1986 à 2005)

A l’origine le Syndicat intercommunal de gestion du personnel (SIGP) des communes mahoraises, puis le Syndicat mixte de gestion du personnel (SMGP) des communes, créé par arrêté préfectoral n°362 du 28 avril 1986.
Cet organisme avait pour vocation :

  • De veiller à la gestion du personnel communal ;
  • D’organiser des concours de recrutement des agents des différentes catégories et établir des listes d’aptitude ;
  • De mettre une documentation à la disposition des agents ;
  • De prendre en charge l’organisation de la formation du personnel communal et intercommunal et celle des élus.

Le SIGP regroupait toutes les communes de Mayotte à l’exception de Mamoudzou, soit 16 communes.
Un arrêté préfectoral n°816 du 22 avril 1995 modifie les statuts du SIGP en SMGP.
Le SMGP était géré par un comité syndical de 36 membres, les 18 collectivités ayant chacun 2 délégués titulaires et 2 suppléants qui élisait en son sein un bureau composé d’un président et 4 vice-présidents.

Crée le 31 décembre 2004 en remplacement du SMGP, le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Mayotte est un établissement public local à caractère administratif, dirigé par un Conseil d’Administration composé de représentants élus des collectivités affiliées. Notre établissement est devenu depuis 2005 un Centre de Gestion à part entière assurant les missions normalement dévolues aux centres de gestion par la loi du 26 janvier 1984 relative à la fonction publique territoriale notamment les articles 14 et 23 à 27.

  • Une adhésion à la Fédération Nationale des Centres de Gestion (FNCDG) est formalisée le 18 avril 2005.
  • Août 2014, déménagement des locaux du CDG.
  • Mise en place d’un plan de prévention des risques professionnels (2014-2017).
  • Recrutement d’un médecin de prévention (courant 2014).